Japon,  Préparer un voyage au Japon

Les transports japonais

Quand on part dans un pays aussi éloigné et qu’on ne parle pas la langue, on appréhende généralement le fait de se déplacer. Je vous avouerai que je n’étais pas rassurée de prendre le métro tokyoïte vue l’ampleur du réseau. Mais finalement, le métro de Tokyo s’est avéré être l’un des plus simples, quand on a les bons outils avec soi. :p

Se déplacer à Tokyo

1. Application

Si vous vous rendez à Tokyo avec seulement une carte du réseau, je pense qu’il peut être compliqué de trouver l’itinéraire pour vous rendre dans un lieu en particulier. Afin de vous faciliter la vie, il existe une application sur Android (4.0 minimum) et sur iOS (6 minimum), qui s’appelle tokyosubway.Elle est disponible en anglais et est facile d’utilisation.

 

Il existe trois façons de sélectionner un itinéraire :

  • En cliquant sur le nom de la station sur la carte du réseau
  • En sélectionnant la station la plus proche du spot touristique que vous aurez choisi
  • En renseignant le nom de la station

L’application vous indique également la sortie vous permettant de vous rendre à certains spots touristiques. Mais ça, je viens seulement de le découvrir. xD
Le gros avantage de cette application, c’est qu’elle peut être utilisée hors ligne. Donc foncez la télécharger ! 😀

2. Tickets de transport

L’idée ici c’est que le paiement des déplacements soit le plus simple possible. En ce qui nous concerne, nous ne voulions pas passer notre temps à acheter des tickets (qui nous reviendraient très cher) ou à recharger une carte telle que Suica. Sachant qu’on passait 6 jours d’affilés dans la zone de Tokyo, on a acheté 2 tickets de 72h chacun qui nous ont permis de nous déplacer à volonté pendant notre séjour à Tokyo. Cela nous a côûté 3000¥ les 2, soit 500¥/journée (~4.50€).

Lors de notre séjour, Jo a eu un souci avec l’un de ses tickets qui ne fonctionnait plus. Si jamais cela vous arrive, n’hésitez pas à aller voir le contrôleur pour lui montrer que le ticket est valide. Il vous laissera passer. Les contrôleurs au Japon sont présents à tous les portiques j’ai l’impression, ce qui s’avère très pratique. 🙂

Ces tickets ne vous permettent pas d’aller réellement partout. Les seuls moments où on a dû acheter un ticket spécifique, c’était pour le monorail en provenance de l’aéroport et pour revenir d’Odaiba. Mais globalement, vous pouvez aller partout dans Tokyo. 🙂

Se déplacer à Kyoto

1. Application

Les transports à Kyoto sont plus complexes qu’à Tokyo. Déjà, oubliez le métro kyotoïte. Il n’y a que 2 lignes et elles ne vous seront pas utiles pour aller visiter les principaux temples (sauf s’il n’y a plus de bus qui circule). Il va falloir utiliser les bus.
L’outil que nous avons utilisé pour nous déplacer à Kyoto est Arukumachi Kyoto. Il existe une application, mais j’avais pris l’habitude d’utiliser le site internet. Si vous ne connaissez pas le nom de l’arrêt (ce qui est fort probable), vous pouvez saisir le nom du temple généralement.

Le côté complexe du réseau des bus, c’est de trouver l’arrêt de bus et de savoir dans quelle direction il va (de mémoire, ce n’est pas indiqué à l’arrêt, ou alors c’est pas aussi clair qu’en France). Je me souviens qu’une fois on a dû faire tous les côtés d’un croisement, parce qu’il y avait 4 arrêts et qu’on ne savait pas où passait notre bus. Sur Arukumachi Kyoto, il est indiqué généralement si l’arrêt se trouve au nord, sud, est ou ouest (si j’ai bien interprété les informations du site ^^’).

2. Tickets de transport

Un autre point compliqué à Kyoto, c’est les tickets de bus qui ne te permettent pas de prendre tous les bus… C’est un point que je n’ai toujours pas assimilé. Pour circuler plus facilement, nous avons acheté des City Bus All-Day Pass qui sont des tickets journée permettant d’utiliser les bus de la ville uniquement.

Apparemment, ils ne permettaient pas d’aller à Arashiyama, mais bizarrement, nous sommes parvenus à nous y rendre même avec ce ticket. Voilà pourquoi je ne comprends pas trop. ^^’ Le ticket coûte 500¥ (~4.50€).

 

Se déplacer ailleurs au Japon

1. Application

Je n’aurais qu’une seule application (ou site internet) à vous conseiller pour vos déplacements au Japon, c’est Hyperdia qui est le principal outil pour trouver un itinéraire.

2. Tickets de transport

HAKONE FREE PASS ¥5140 (45€) 2 jours
  • On peut l’acheter à la station de Shinjuku
  • Il comprend le trajet Shinjuku (Odakyu) – Hakone
  • Permet de prendre les différents bus, téléphériques, bateaux à Hakone
  • Permet d’avoir plein de réductions voire même des trucs gratuits
  • Il comprend le trajet Hakone – Odawara du lendemain, pour rejoindre Kyoto ensuite grâce au JRPass

OSAKA : One-day ticket Enjoy Eco Card ¥800 (7€) 1 jour
  • Peut être utilisé dans les bus et métros d’Osaka
  • Comprend des réductions
  • Peut être acheté dans les distributeurs automatiques des stations, dans les bus…

NIKKO : Nikko City Area Pass ¥2670 (23,40€) 2 jours

Pour ce pass, je vous laisse allez directement sur le site officiel. J’ai jamais compris ce que ce pass comprenait exactement. Je sais juste qu’il nous a permis de nous déplacer là où on voulait aller. ^^’

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *