Japon,  Tokyo

Jour 4 – Harajuku | Shibuya

Harajuku

A 9h30, nous quittons l’appartement pour nous rendre à la fameuse Takeshita Street, qui est une rue piétonne très animée du quartier. En regardant sur la map de mon téléphone, je me suis rendue compte qu’il y avait un Johnny’s Shop dans les environs (la Johnny’s Entertainment, est une agence artistique). En tant qu’ancienne fangirl du groupe NEWS, je me devais d’y aller jeter un coup d’oeil pour savoir ce dont il s’agissait. Arrivés sur place, plusieurs filles font la queue à l’entrée où on ne voit pas grand chose. Les photos étant interdites, j’ai juste pris en photo un panneau en photo (même si je me suis fais grondée direct par un un policier…). C’est fou d’interdire les photos à ce point !
Nous sommes donc retournés sur la Takeshita Street où on a déambulé. Honnêtement, n’étant pas quelqu’un de très extraverti, c’est pas un endroit qui m’a emballé. La seule chose fun et cool qu’on a pu faire, ce sont les purikuras (photomaton japonais). Il y avait une salle immense dédiée qu’à ça, donc on s’est laissé tenter avec Jo. Ça n’a pas été simple pour utiliser vu que c’était tout en japonais et qu’il y avait des comptes à rebours de 30 secondes. A noter que pour retoucher les photos, ça se passe dans un autre compartiment (on a dû demander à un Japonais vu qu’on ne savait pas où se trouvaient nos photos). ^^’ Le résultat n’était pas magnifique mais on a bien rigolé et puis c’est quand même quelque chose à faire au Japon ! 🙂

Après ça, on s’est dirigé vers le Meiji Jingu qui se trouve juste à côté de la Takeshita Street. Le Meiji Jingu, qui est un sanctuaire shintoïste, a été l’un de mes endroits préférés au Japon. Pour arriver, jusqu’au temple, il faut traverser le parc qui est d’une beauté exceptionnelle. C’était vraiment agréable de marcher dans les allées qui étaient très bien entretenues (des Japonais sont payés pour balayer le sol plein de gravillons). En plus on a eu temps super, on était en manches courtes en pleine matinée ! Je ne saurais vous décrire correctement ce sanctuaire car mes connaissances en culture japonaise sont réduites, mais si vous avez l’occasion de vous rendre à Tokyo, je vous conseille vivement de vous y rendre.
Après avoir mangé dans un petit restaurant qui était vraiment super bon (Tendon Tenya Yoyogihachiman), et pas cher du tout (500¥, soit ~4.40€), nous avons fait un saut rapide au Yoyogi koen qui est un parc très vaste attenant au parc du Meiji Jingu. Nous nous sommes juste posés quelques minutes vers le lac pour profiter un peu. Apparemment ce parc vaut le coup d’oeil durant la floraison des cerisiers au printemps, mais c’était aussi plutôt agréable à cette période. ^^

Shibuya

Quand nous sommes arrivés à la Shibuya Station, nous nous sommes retrouvés juste à côté du fameux croisement et du coup de la statut de Hachiko qui est une véritable star à Shibuya. Hachiko est célèbre pour avoir attendu quotidiennement son maître devant la gare de Shibuya, pendant près de 10 ans après la mort de ce dernier. A part Shibuya Crossing et la statue Hachiko, je n’avais pas d’autres idées de visite, nous avons donc marché un peu au hasard, histoire de vivre la frénésie de ce quartier, et sommes finalement rentré dans la fameuse Shibuya 109 qui est un magasin sur plusieurs étages dédié à la mode féminine. Il existe une version pour les hommes mais moins impressionnante.

En fin d’après-midi, nous sommes retournés à l’appartement pour se préparer un peu pour Halloween et manger un petit encas, avant de retourner sur Shibuya. L’ambiance était totalement différente de l’après-midi. Il y avait tellement de monde qu’il était un peu difficile d’avancer. Mais ça restait supportable parce que les gens étaient de bonnes humeurs et ne se bousculaient pas. La police avait bloqué une partie du quartier aux voitures, sauf le fameux croisement où là, ils géraient la circulation de façon très efficace (en même temps, avec des personnes aussi respectueuses que les Japonais, c’est plus facile). ^^ A noter que j’ai fait mon premier et seul « free hug » au Japon ! xD A partir de 22h, les gens commençaient à être un peu bourrés mais ils restaient quand même calmes. Nous avons même croisé un groupe de jeunes Japonais un peu bourrés qui tenaient un petit panier où se trouvaient leurs bouteilles d’alcool vides ! On a halluciné en voyant ça ! o: Enfin bref, Halloween à Shibuya c’est complètement dingue et vraiment à faire en étant déguisé de la tête aux pieds. 😀

Journée du 31/10/2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *