Japon,  Kyoto

Jour 8 – Première journée à Kyoto

Avant de partir pour Kyoto, on a pu profiter une dernière fois des services du ryokan. A 7h30, nous devions être levés car les futons allaient soit disant être enlevés. Mais personne n’est venu et on est venu nous chercher pour le petit déjeuner qu’à 8h (30 min de sommeil de perdu T-T). Pour ce dernier, on nous a emmené dans la même salle privée que la veille où nous attendait un petit déjeuner japonais traditionnel…Mon dieu… Je crois que ça a été le pire moment que j’ai pu passer au Japon. Le petit déjeuner est sacré chez moi, mais il faut qu’il soit sucré ! On s’est retrouvé avec le même genre de repas que la veille au soir, donc ça a été très difficile. Le bol de riz est mieux passé que tout le reste. C’est une expérience à vivre au moins une fois. Mais ça sera aussi la dernière pour moi. ^^’

Avant de partir, nous avons payé le ryokan, à savoir 19050¥ (~ 167€) par personne ! Ce n’est pas donné mais on avait quand même, petit déjeuner, dîner, bain privé et vue sur la rivière. 🙂 Et avant qu’on s’en aille, un employé est parti nous chercher des petits souvenirs : des cure-dents (oui oui xD) mais rangés dans du papier japonais sous forme de t-shirt. C’était super sympa de leur part. ^^ Le ryokan Suimeisou, est vraiment une bonne adresse. Le personnel est hyper serviable, et malgré l’âge avancé des personnes qu’on a pu voir, ils parlaient un peu anglais donc c’était cool. 🙂

Pour rejoindre Kyoto, on a d’abord dû prendre un train jusqu’à Odawara (grâce au Hakone Free Pass). Sauf que nous avons malheureusement perdu Tiph en route… ^^’ Nous étions à la bourre, et au moment du sprint final (dit comme ça, ça fait un peu “Pekin Express” xD), Tiph’ ne nous a pas vu rentrer dans le train et est restée sur le quai (du coup on s’est retrouvé qu’à Kyoto ^^’). A Odawara, nous avons pris pour la première fois le Shinkansen grâce à notre JR Pass ! 😀 Il y a des wagons spécialement pour ceux qui ont réservé une place et d’autres pour ceux qui n’ont pas réservé. Tout est très bien indiqué. Le Shinkansen est immense. A l’intérieur, tout est vraiment spacieux. Il y avait de la place pour qu’on puisse mettre notre valise juste devant nous. ^^ (J’ai pas pris de photos malheureusement…)

Nous sommes arrivés à Kyoto aux alentours de midi. La station est vraiment gigantesque et ça n’a pas été simple pour s’orienter. On a galéré à trouver un centre d’informations pour nous indiquer où se trouvaient les bus, mais on y est arrivé ! x) Le bus que nous avons pris nous a arrêté à quelques mètres de l’appartement donc ça a été facile de le retrouver, surtout que cette fois-ci, on avait des photos de l’extérieur. Sauf que quand on est arrivé, il y avait déjà quelqu’un dans l’appartement, mais qui ne parlait pas un mot d’anglais… (sûrement le propriétaire qui devait soit disant faire le ménage). Il nous donne le pocket wifi et la clé et nous fait comprendre d’aller faire un tour le temps qu’il finisse. On est donc allé acheter quelques trucs à manger dans un supermarché à proximité et lorsqu’on allait retourner à l’appartement, on a croisé le gars qui nous a dit que c’était bon. On a enfin pu s’installer dans l’appartement ! Il était vraiment pas terrible comparé au premier. Plus grand certes, mais pas très propre et vraiment vieux. ^^’

Pour cette première journée (ou plutôt après-midi) de visite à Kyoto, on a décidé d’aller au nord-ouest de Kyoto pour visiter le Kinkakuji (le fameux Pavillon d’Or) ainsi que le Ryoanji et son jardin zen qui se trouve à proximité (15-20 min à pied). Pour s’y rendre, on a utilisé le réseau des bus. Ne me demandez pas si on a pris un ou plusieurs bus, les transports à Kyoto sont tellement complexes, c’est le seul souvenir que j’en garde. ><

Je ne vous décrirai pas moi-même les temples et sanctuaires que nous avons visité parce que je ne me suis pas vraiment renseignée à ce sujet (pas bien ^^’) et je ne suis pas super douée pour ça non plus. Du coup, je mettrai à chaque fois une petite description que j’aurais trouvé sur internet, histoire que vous n’ayez pas à ouvrir un autre onglet pour chercher (je suis gentille n’est-ce pas ? xD).

Kinkakuji (Le Pavillon d’Or)

Le Kinkaku est un pavillon recouvert d’or situé dans le jardin du temple. […] En 1950, le Pavillon d’or a été entièrement incendié, par un moine mentalement déficient. […]. Après avoir été reconstruit en 1955, il a été rénové en 1987 et a reçu une nouvelle couche, cinq fois plus épaisse, de feuilles d’or. En 1994, le Pavillon d’or est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Source : Wikipédia

Je crois que c’est la première fois que j’avais l’impression d’être entourée que de touristes au Japon. Malgré une semaine passée à Tokyo, je n’avais jamais ressenti ça. Le Kinkakuji est l’un des plus célèbres temples du Japon, ce n’est donc pas étonnant qu’il y ait autant de monde. En faisant abstraction de tous les touristes, le Kinkaku est vraiment somptueux (en plus de ça, on a eu du beau temps, donc ça le mettait davantage en valeur !) et les jardins sont vraiment magnifiques.

Ryoanji

Le Ryoanji est un monastère zen, construit au 16e siècle, à l’époque de Muromachi Il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, étant l’un des monuments historiques de l’ancienne Kyoto.
Source : Wikipédia

Un jardin zen qui finit par ne plus être si zen que ça, à cause de nous, touristes, et nos appareils photos. Je suis pas une adepte de la zen attitude, mais le cadre est vraiment zen pour le coup. En lisant vite fait quelques informations sur le Ryoanji, j’ai appris une petite anecdote que j’aurais bien voulu connaître avant d’y aller. Il semblerait que, quel que soit l’endroit où on se positionne, on ne pourra jamais voir les 15 pierres qui se trouvent dans le jardin. Il a été fait en sorte qu’on ne puisse en voir que 14 maximum. Donc si vous y allez, faites le test pour moi. ^^

En fin d’après-midi, nous sommes retournés vers le centre de Kyoto pour aller au temple Shoren-in qui n’était pas prévu au programme.

Shôren-in

Le Shôren-in est un temple bouddhiste, aussi connu sous le nom « palais Awata ». C’est un temple mortuaire pour la maison impériale. S’y trouve le tombeau officiel de l’empereur Hanazono (95ème empereur du Japon.
Source : Wikipédia

Que dire à part que les Japonais savent mettre en valeur leurs temples ? Je n’ai pas du tout vu ce temple de jour, mais la nuit, qu’est-ce que c’était magnifique ! Je vous recommande de faire un temple de nuit à Kyoto. Surtout si vous êtes en plein dans la période des momijis !

Retour à l’appartement pour manger et se reposer un peu. Et pour “bien” finir la journée, j’ai trouvé un paquet de cigarette usagées sous mon futon… génial…

Cet article a été très long désolée, mais vu que c’était un jour de transition et de visites, il y avait pas mal de choses à dire. ^^’

Journée du 04/11/2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *